Orthopractie

Les techniques manuelles utilisées en orthopractie viennent de la nuit des temps : Les égyptiens, les chinois, les tibétains comme les vieux rebouteux de nos campagnes se référaient à des pratiques similaires « homme debout ».

La technique est très douce, absolument sure ; ni étirement ni craquement ou manœuvre forcée : tout le monde peut être traité (enfant, personne âgée, femme enceinte…)

Le traitement est le plus souvent efficace dès la première séance ; ses effets peuvent perdurer des mois, voire des années. Le nombre de séances est lié à « l’histoire » du patient et va généralement de 1 à 3.

Les seniors tireront sans le moindre risque un maximum de bénéfice d’une ou deux séances annuelles et pourront la plupart du temps retrouver une liberté de mouvement et un confort étonnant.

Le traitement est local mais la réponse est globale (feed-back) :

C’est le corps qui se corrige.

Comment se tient-on debout ?

Pour s’adapter à la pesanteur, l’Homme a adopté une posture fondamentale qui conditionne tout son fonctionnement : il se tient debout.

Des capteurs sensoriels situés dans les pieds, l’œil, l’oreille interne et dans l’appareil somesthésique ( peau, muscles…) donnent au cerveau les informations nécessaires à l’élaboration de cette posture orthostatique( quiet standing) puis à son contrôle en toutes circonstances.

Tout ceci est tellement habituel que nous n’y prêtons aucune attention tant que tout va bien.

Mais qu’un petit défaut de fonctionnement survienne sur un des systèmes sensoriels, et pat ratas, voilà le corps qui se met à marcher de travers de la tête aux pieds avec une colonne vertébrale au beau milieu : mal de dos garanti… avec bien d’autres ennuis potentiels !

Pour cette raison et à la différence de toutes les autres techniques, en orthopractie, le sujet se tient debout pendant la séance ; il reste aux prises avec la pesanteur. Les anomalies oculaires, dento-occlusales, viscérales. etc… sont prises en compte en temps réel par les mains du praticien qui est en prise directe avec les systèmes de régulation posturale.

Il est alors possible, sans manipulation, d’obtenir quasi instantanément des corrections fines, puissantes, automatiques, puisqu’en réalité c’est le cerveau du patient qui fait le travail, et il s’y connaît !

La méthode est naturelle, efficace, sure et sait se montrer aussi bien curative que préventive pratiquement sans souci d’âge du patient.

 

Orthopracticien :

Antoine JF D.O.: membre de l’ A.P.R.O (Association  Posturologie   Orthopractie)   063/577503